Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Estelle S C
  • Le blog de Estelle S C
  • : Rêver, faire rêver, partager photos, trucs astuces, idées, juste pour le plaisir ...!
  • Contact

Moi

  • Estelle.
  • L'ain la Bresse la Dombes et ailleurs avec mes photos personnelles, en tant qu'amateur... nature,environnement,jardin, bricolage, humour. Retraitée, Mamie 66ans, vie simple,nostalgie, rêverie.
Sans prétention,juste là pour regarder les saisons s'écouler.
  • L'ain la Bresse la Dombes et ailleurs avec mes photos personnelles, en tant qu'amateur... nature,environnement,jardin, bricolage, humour. Retraitée, Mamie 66ans, vie simple,nostalgie, rêverie. Sans prétention,juste là pour regarder les saisons s'écouler.

Gentil coquelicot, Nouveau...

Coquelicots 2013 (<clic pour ouvrir la page)

Coquelicot (52)

Recherche

Merlette..

dans son bain...  (clic sur photo).

Merlette dans son bain (5)

Papillon vole...

Le temps..

Ecoute la nature..

 

29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 09:08

 

La trituration .

 

2 - Récolte (1)

La trituration est l'opération consistant à extraire l'huile des olives. On divise cette opération en quatre étapes fondamentales :

  1. - le broyage
  2. - le malaxage
  3. - la séparation solide/liquide
  4. - la séparation huile/eau.

Pendant des milliers d'années (environ cinq), ce travail a été réalisé par des meules (étapes 1 et 2) des presses (étape 3) et des bassins de décantation (étape 4). Au milieu des années soixante-dix, des nouvelles machines sont apparues. Ces machines, que l'on appelle « décanteurs », sont des cylindres métalliques pourvus d'un mécanisme interne assez compliqué, comprenant notamment une vis sans fin, et tournent à grande vitesse sur un axe horizontal (3 500 tr/min) environ. Ils permettent d'extraire l'huile de la pâte résultant du broyage des olives et de son malaxage d'une façon continue, même avec un fort taux d'humidité des olives. 

 

Le moulin.

 

5 - Trituration (3)

 

C'est un moulin personnel du récoltant (mon frère),  qui permet de faire sa propre huile d'olive, sans passer par une coopérative qui fait des assemblages  de récoltes diverses... 

 

Dans un premier temps, on verse les olives dans la trémie qui se trouve au-dessus de cette machine,

5 - Trituration (1)

 

elles passent ensuite dans le  broyeur  - les olives sont broyées avec leurs noyaux  -  et tombent dans la cuve de malaxage. Une fois cette cuve remplie, on peut lancer la centrifugation.  Un moteur entraîne une vis sans fin pour séparer le solide du liquide, puis enfin, une autre action vise à séparer l'eau de l'huile.

5 - Trituration (2)

L'huile arrive par ici, au-devant de la machine,

5 - Trituration (5)

et les résidus   ici, à l'arrière.  Ces résidus vont servir au compost.

5 - Trituration (4)


 

...  Et la bonne huile   !!!  Cette huile doit décanter pendant environ 2 mois.


6 - Huile (1)

 

On la goûte sur un morceau de pain.  Parfumée, légèrement piquante.

 

Une recette du pays des olives... améliorée à ma façon.


Une tranche de pain légèrement grillé, (ou pain de mie),  un filet d'huile d'olive dessus, une portion de "Vache qui rit" tartinée,  de l'oignon hâché fin  et un filet d'huile d'olive... 

c'est un régal  !

 

6 - Huile (2)

 

Article "Cueillette"


Partager cet article

Repost 0
Publié par Estelle. - dans Provence..
commenter cet article

commentaires

Soledad 30/11/2013 08:08

Je n'ai jamais essayé ce petit en cas, et pourquoi pas?
J'adore les olives et l'huile fait partie de ma cuisine.

Bon weekend.

Capucyne 30/11/2013 06:56

ça donne envie de manger les olives et ...l'huile, que j'adore !

CathyRose 29/11/2013 21:38

Très intéressant ton billet Estelle, je vais me coucher un peu plus savante ce soir ! Comme cette huile doit être bonne, vous devez vous régaler !
Très belle soirée !
Grosses bises
Cathy

foretmagique.over-blog.com 29/11/2013 17:17

Un article passionnant sur le travail de la mise en bouteille ...

Bonne soirée Estelle

Thérèse74 29/11/2013 14:50

Une suite aussi intéressante que ton précédent article. Par contre rien qu'à voir tous ces oignons sur ta tartine me donne mal à l'estomac... je n'arrive vraiment pas à les supporter...
Bisous

Noisette 29/11/2013 14:06

Bonjour Estelle
Tu dois aimé cette huile pour la manger comme ça, il faut dire qu'un fois j'en ai acheter dans le sud bon c'est vrai je l'ai payé cher mais c'était un délice.
Je te souhaite une bonne journée bisous

Kri 29/11/2013 13:12

C'est un long travail mais quelle récompense au bout : le goût de l'authentique!

Bébert 29/11/2013 11:57

bonjour , ah oui , on a été voir un moulin cet été , on a beaucoup appris et surtout on en a mangé de super bonnes !! merci pour toutes ces infos bonne fin de semaine

Jackie 29/11/2013 11:48

Un super reportage.
merci estelle
Belle journée

Christiane 29/11/2013 11:03

Je pense que je vais essayer ta recette ! Je ne sais pas ce qu'en penseront mes intestins par contre, mais tant pis !!!
J'ai déjà assisté à ça en Provence et goûté les huiles avant de choisir...
Bisous et bonne journée

estrelita 29/11/2013 10:26

ça doit être bon mais pff l'haleine après ,bon week-end bisous

Hélène 29/11/2013 10:10

Que je connais ça , c'est un régal , mon fils qui habite le Var vient de terminer aussi la cueillette qui à ce qu'il paraît a été bonne !
Bonne journée Estelle Bisous Hélène

corinnette 29/11/2013 09:19

quelle régal une bonne huile d'olive
belle journée

papé 29/11/2013 09:18

mmmmm!!!! je vais essayer avec la "vache qui rit " !!!! biz, papé